vendredi 29 avril 2011

LE VACARME DES OISEAUX





À flanc de solitude
la pulsion du social
me ronge immense

il me faut tout dire
malgré le trou
dans ma gorge

il me faut
tout vivre
avant le soleil


Jean Coulombe (c) 2011


mardi 26 avril 2011

LE POÈTE






Le poète se souvient
de tout ce qu'il oublie.




vendredi 22 avril 2011

# 813






Sur le divan chez Denis
parfois le silence
passe entre nous
comme un minou




mercredi 20 avril 2011

FUNÉRARIUM




Au salon après le jambon
on pogne des chocs
fantômes électriques
des tapis mauves

on fête Pâques
du côté de mon père
chez mon oncle en pompes funèbres
et ma tante
celle qui coiffe les morts.

Dehors il pleut

dedans on se momifie à sec
comme des petits pharaons

toute la famille
savonnée parfumée
embaume
comme désincarnée d'odeurs.

C'est Pâques
chez mon oncle et ma tante
et c'est mon enfance.

Avec mes cousins et mes cousines
on joue dans la cave
on joue aux cowboys
on joue à la guerre
parmi les cercueils à vendre
je t'ai tué t'es mort.


mardi 19 avril 2011

UNE SAISON À REFAIRE





Poésie et vidéo: Jean Coulombe
Improvisations au piano: Vincent Gagnon
Tous droits réservés (c) 2011


lundi 18 avril 2011

CAP-DESROSIERS






Les noms des météores
écrits sur le sable
la marée sur ses rails
que rien n'arrête
le ciel et la mer
que rien ne sépare.


Denis Samson (c) 2011


dimanche 17 avril 2011

jeudi 14 avril 2011

911





Rebelle Cohen
mitraille ses poèmes

lame au coeur
âme pivotante

le sang du couchant
comme une déferlante

j'imbrique
j'imbrique
l'acier délétère

strato-cumulus
perdus au change

tous mots kamikazes

oxygène requis




mardi 12 avril 2011

UNE CARTE POSTALE D'IONA







En nettoyant
le vieux moulin à café
(pas servi depuis longtemps)
un grain est tombé

je me suis demandé
pour qui était ce café
et qui j'étais alors

en contemplant le grain
au fond de l'évier

Alain Larose (c) 2011


lundi 11 avril 2011

D'INVISIBLES MAINS





Dans mes rêves d'enfant
où personne ne dort
apparaissent les signes
d'invisibles mains
imprégnées du parfum
d'édredons oubliés
dans des coffres de cèdre
jamais consommés

mains feuilletant les odeurs
de cahiers moisis
mains qui veulent saisir
ce qui reste d'éperlans
dans les filets de la mémoire.

Denis Samson (c) 2011

SILENCES





Je cherche le silence
au-delà du silence

le bruit des ombres
comme une fenêtre
après l'amour

je bois le silence
cri après cri

Jean Coulombe (c) 2011


jeudi 7 avril 2011

EXIL

... à Popeye Plourde





Interdit de séjour
croiser au large d'une mémoire
se souvenir de loin
pas réussir à se souvenir
de rien.

Denis Samson (c) 2011