vendredi 30 septembre 2011

PAS D'ÉCOLE





J'ai peut-être neuf ans

ma mère est au téléphone
et pleure derrière la porte

mon oncle Roland
est mort saoul

en s'endormant sur ses frites
en essayant d'éteindre

pour moi
mon oncle Roland
c'est le bon gars qui m'a montré
en riant
un petit moine en plastique
qui pisse de l'eau
quand on lève sa robe

à chaque fois
que je ne vois pas
un petit moine
en plastique
qui pisse

je pense à mon oncle Roland

ça veut dire
souvent




mardi 27 septembre 2011

FLEURS MORTES





Le ciel une aile brisée
le soleil labouré d'ombres
l'automne est arrivé
entre chaud et froid

au bureau sous les arbres
j'écris ce que je peux
pages arrachées à tous les vents
c'est ma façon de suivre
les oiseaux qui s'en vont

comme toutes les fleurs mises à sécher
jardins entre les pages
des livres de poèmes
toutes les fleurs vont mourir

maux mystère du coeur
mots mystère de l'amour
j'écris ce que je peux
en attendant le gel.


Denis Samson (c) 2011



vendredi 23 septembre 2011

"STAY AWAY FROM IT !"




- Jack Kerouac à un policier de Lowell lui disant qu'il voudrait écrire de la poésie.


Octobre 1987

Un certain Kerouac
de Lowell
m'a montré la poésie

Septembre 2011

Un certain Kirouac
de Québec
m'a montré comment faire
le ménage
d'un beau grand restaurant
de Chicoutimi

Je regarde ça
de même

Je ne sais plus
lequel
m'a appris le plus





jeudi 22 septembre 2011

ATARAXIE







Un coyote hurle au loin
j'attends le jour

libre comme la pluie
sous les cendres

les petits bruits
de la nuit
ne sont plus rien

quand arrive
la montagne
immense
en son silence

nous danserons
la suite.



Jean Coulombe © 2011


mardi 20 septembre 2011

CHEMIN DES-TERRES-ROMPUES ( SAINT-JEAN-VIANNEY )






Il n'y a plus de chemin
pas plus que de village

chacun dans le miroir du passager
reste le chemin
chacun dans ce regard
reste le village


Alain Larose (c) 2011


LEURS MEILLEURS POÈMES




Il y en a qui disent
(des poètes le plus souvent)
que les meilleurs poèmes
on les écrit
quand ça va mal
ou qu'on est malheureux.

Ils disent ça surtout
quand ça va mal
et quand ils sont malheureux.

Pour le moment
je ne saurais leur donner ni tort
ni raison.


Denis Samson (c) 2011


vendredi 16 septembre 2011

LE DERNIER




Pour Ti-Chilles Samson, où qu'il soit...


Un dernier verre avec la lune

la marée
c'était ce tapis de salle d'attente
sous lequel tu t'endormais

traverse de Québec

l'oreille subordonnée
aux pas perdus
aux pas inquiets

un dernier verre avec
la mémoire cassée
qui emprunte
emprunte
emprunte aux inconnus
jusqu'à plus soif


Alain Larose (c) 2011


mardi 13 septembre 2011

INDIFFÉRENCE




Tant de guerres m'ont traversé les neurones

homme occidental repu

pixels et distance

sans aucune accointance

autant de cris perdus

sous la chape de l'indifférence


Jean Coulombe (c) 2011


FÊTE DE PAS DE QUARTIER





Dans cette course de poche
contre mes moi-mêmes
en bodybag

les vieux
devancent les jeunes

et tu m'abreuves


Alain Larose (c) 2011


lundi 12 septembre 2011

DU FROID


... à L.





Belle ébouriffée
aux chapelles de coiffure
dans le rose Cadillac
d'un vieux film de jeunes
à travers les lèvres des miroirs
le temps avale

tu maquilles encore parfaitement
juste ce qu'il faut
mais ta face a coulé juste
un petit peu.

Dans mes rêves parfois
quand du froid
jaillit un visage
je te vois toujours
telle que tu étais autrefois,
belle ébouriffée.


Denis Samson (c) 2011



mardi 6 septembre 2011

SE ROMPRE







Écrire
en état de se rompre
pour ne pas disparaître entièrement
à soi-même
en espérant que ça marche à nouveau
que ça fonctionne encore

mangé du coeur
écrire
ayant trop bu
pour arrêter d'écrire
au risque de confondre
le délit des langues
et l'érection du silence.

Écrire pour demeurer
ce qu'on n'attend pas nécessairement
de soi.

J'espérais me tromper
mais j'aurais bien dû savoir
que la beauté mise à nu
on finit souvent seul
(bien qu'on ne soit jamais seul
dans ce cas-là).

J'espérais me tromper.

J'ai réussi.